Aliments irradiés : comment et pourquoi ?

Toxiques alimentaires : Pollutions - Pesticides - Aspartame - Additifs - Engrais chimiques
Pollutions industrielles, ... : Déchets - Plomb - Aluminium - Mercure - Cadmium PVC & Phtalate - Nucléaire



Irradiation alimentaire

Menaces radioactives sur les aliments ?

COMMENT ? En france, l'ionisation des aliments c'est complètement banalisée sur certains produits. Cette technique consiste à passer les fruits et légumes aux rayons gamma d’une source radioactive, (cobalt 60 ou césium 137, ou rayons X ou faisceaux d’électrons à très haute énergie). Les aliments ayant subit ce type de traitement ne sont en aucun cas radioactifs comme nous pourrions l’imaginer, mais « irradiés ».

POURQUOI ? Ce procédé a pour effet de ralentir la dégradation du produit en empêchant la germination des bulbes et tubercules ou en réduisant les populations d'insectes et de micro-organismes (bactéries, levures, moisissures) responsables de la dégradation ou de la maturation naturelle de l’aliment. Donner aux aliments une apparence de fraîcheur éternelle...
Augmenter les qualités hygiéniques de l'aliment : en détruisant les micro-organismes et les insectes présents dans les fruits secs, les céréales et les légumes et en éliminant les bactéries pathogènes présentes dans les épices et les volailles ainsi que les vers parasites de certaines viandes : bactéries comme les Salmonella spp ou les Listeria monocytogènes, ou vers de type Trichi-nella spiris ou Taenia solium. Une aubaine pour les entreprises agroalimentaires pour le transport longue distance, le stockage de longue durée ou garder des denrées saisonnières plus longtemps. Cette technique permet de réduire les coûts de production en contournant les normes sanitaires.

CONSÉQUENCES ? Ce procédé est utilisé prioritairement par les industries dont les pratiques sanitaires sont douteuses ou pour « recycler » des produits atteignant leur date de péremption. Certaines bactéries sont très utiles puisqu’elles agissent sur l’apparence des aliments (pourrissement, odeur) et permettent ainsi aux consommateurs de repérer les aliments douteux. Les aliments irradiés paraissent sains, mais le sont-ils vraiment ? Des aliments produits et transformés selon des normes sanitaires rigoureuses n’ont pas besoin d’être irradiés. L’irradiation, partout où elle est pratiquée, encourage la détérioration des conditions d’hygiène en amont de la chaîne.

Pourquoi un abricot sec reste-t-il orange ?

Comparatif : abricots ordinaire et Bio


Vous ne vous êtes jamais posé cette question ?
Mais quel est ce miracle anti-naturel ?

Ce qui a permit à l'abricot de conserver sa couleur orange c'est un traitement au souffre ou l'irradiation...

Un abricot sans aucun traitement (biologique), séché naturellement au soleil devient brun... Sa saveur est exquise !


Ionisation : quelles conséquences sur la nourriture ?

Bien que l’irradiation soit efficace en termes d’alternative aux conservateurs chimiques, elle présente aussi des inconvénients assez lourds. l’irradiation « explose » pratiquement toutes les vitamines (A, B1, B6, B12, C, E, K, PP et acide folique….) Elle va casser des molécules et provoquer la formation de radicaux libres très réactifs. Les recombinaisons chimiques vont donner naissance à des molécules qui n'existaient pas initialement dans l'aliment. L’irradiation des lipides entraîne ainsi la formation de cyclobutanones qui sont caractéristiques de l’irradiation et dont plusieurs études ont montré la toxicité elle est responsable de la formation de radicaux libres. Elle altère le goût en raison des transformations chimiques par radiolyse, jusqu’à quelquefois un léger goût de rance caractéristique.

Coupe de fruits irradiés

Liste des aliments irradiés en France

Actuellement la France autorise l'irradiation des produits suivants :
Épices et aromates, Gomme arabique, Flocons et germes de céréales, Sang séché, plasma..., Caséine et caséinate, Farine de riz, Viande de volaille, Viande de volaille hachée, Broyée ou morcelée, Abats de volaille, Cuisses de grenouilles Congelée, Crevettes décortiquées ou étêtées congelées, Blanc d’œuf liquide, déshydraté ou congelé, Légumes et fruits secs, Ails, oignons, échalotes. Sur ce, bon appétit.


Quels dangers pour la santé et l'économie locale ?

La consommation d’aliments irradiés représentent de nombreuses menaces pour la santé. La perte de nutriments et de vitamines dans ces aliments peut entrainer des carences nutritionnelles, augmentation des risques de cancer, de malformation, ... Les animaux de laboratoire nourris d’aliments irradiés sur de longues périodes souffrent de nombreuses maladies génétiques, de problèmes de reproduction, de déformations et de mortalité précoce. Selon une étude menée par des scientifiques allemands et français(1), une substance particulière créée par l’irradiation dans les aliments, l’alkylcyclobutanone, pourrait être facteur de cancer. De nombreuses études scientifiques montrent que les méfaits de l’irradiation sur la santé sont bien pires que ses bénéfices.
Pour l'économie... La délocalisation des productions vers des pays à bas coûts sont une menace et participe à la destruction de l'emploi et de l'économie locale et particulièrement de l’activité agricole.

(1) - (Delincée, H. and Pool-Zobel, B. « Genotoxic properties of 2-dodecyclobutanone, a compound formed on irradiation of food containing fat » Radiation Physics and Chemistry, 52:39-42, 1998)


Logo : traité par ionisation

Une traçabilité défaillante !

Petit détail pour le consommateur : toute denrée irradiée doit porter la mention « traité par rayonnements ionisants » ou « traité par ionisation » et la signalétique adéquate.
(le logo Radura ci-contre). Par ailleurs en France, même l'étiquetage des produits entiers laisse à désirer. Comme l'atteste des contrôles réalisés par la CRII-RAD sur des cuisses de grenouilles : 13 des 19 échantillons achetés ne comportaient aucune étiquette alors qu'ils avaient bel et bien été irradiés. Beaucoup de ces produits servent d'ingrédients dans des aliments composés qui ne sont soumis à aucun étiquetage stipulant que certains de leurs ingrédients ont été irradiés.

Solution pour lutter contre les pesticides

SOLUTION

Comment éviter les aliments irradiés

Concernant la production biologique, le traitement « par rayonnement ionisant » est interdit. Le consommateur privilégiera les circuits courts, les productions locales de taille humaine, les échanges directs avec les producteurs.

Lisez cette brochure : Tout savoir sur l'alimentation biologique ...




Facebook Twitter Google Plus Linkedin email